Crématoire pour chevaux Kirchberg - L’arrivée au crématoire - Pferdekrematorium Kirchberg

L’arrivée au crématoire

Que se passe-t-il au crématoire?

La manipulation soigneuse lors du déchargement et du transfert d'un cheval décédé du véhicule de transport vers le four crématoire était déjà une préoccupation importante lors de la phase de planification du crématoire pour chevaux. Grâce à la grande porte du hall, le crématoire pour chevaux est directement accessible à l'ensemble routier composé du véhicule tracteur et de la remorque. Ainsi, le cheval décédé peut être soigneusement déchargé à l'aide d'une grue et placé directement sur le plancher mobile du four. Si le four est déjà occupé, le cheval est d'abord soigneusement placé dans un chariot spécialement conçu et fabriqué pour notre crématoire, puis il est temporairement gardé dans notre grande cellule frigorifique.

La durée de chaque crémation dépend du poids de l'animal incinéré. Pour un cheval, cela prend environ huit heures. Après huit heures supplémentaires, le four est refroidi et les cendres peuvent être récupérées. C'est pourquoi nous n'incinérons qu'un seul cheval par jour.

Une fois refroidies, les cendres de votre protégé sont broyées dans un moulin à cendres et ensuite placées dans un récipient en bois. Si votre cheval ou votre poney a été ferré, vous recevrez les fers en métal avec les cendres. Les fers en aluminium ou en plastique fondent lors de l’incinération et ne peuvent donc pas être restitués.

Une fois ces cendres prêtes, vous pourrez les récupérer chez nous. Ainsi, vous pouvez être sûr d'avoir fait dignement des adieux à votre cheval ou à votre poney.